La Vitamine C, notre panacée de tous les jours. Pour ne plus être malade.

Rédigé le 12/02/2021
Pascal TROTTA

La vitamine C est la mal-aimée de la médecine occidentale. C’est la vitamine délaissée. Pourtant tous les étudiants en médecine apprennent que sa carence entraîne le scorbut. Installé au Pays basque nous savons bien que les basques, qui furent des marins intrépides à l’origine des grandes campagnes de pêche à Terre-Neuve, utilisaient le cidre des pommes basques - le fameux Sagarno - emportaient ce cidre dans des tonneaux laissés à fond de cale de leurs bateaux : ainsi les marins pouvaient le boire tout au long de leur longue campagne de pêche. Ce cidre contenait des doses de vitamine C qui empêchait ainsi le scorbut de décimer les équipages de marin.

 

Mais la vitamine C, c’est beaucoup plus que cela, c’est une véritable panacée.

Panacée cela veut dire un traitement qui peut à peu près tout, qui est polyvalent. Pourquoi ? car l’homme a un déficit enzymatique qui ne lui permet pas de synthétiser la vitamine C (C6O6H8) à partir du glucose (C6H12O6).

Alors il faut qu’il trouve cette vitamine C dans l’alimentation.

La chèvre par exemple sait synthétiser 14 g de vitamine C par jour, ce qui lui permet de résister à la plupart des maladies.

Par contre l’homme ne sait pas synthétiser cette vitamine C.

Il lui faut donc un apport journalier. Un apport de 1 g par jour paraît ridicule dans les conditions de la vie moderne où flambent la suroxydation.

Les trois grandes causes des maladies sont l’acidose, l’inflammation et l’oxydation.

 

L’oxydation, c’est ce qui favorise le vieillissement accéléré et la plupart des maladies modernes. L’oxydation est dû à une carence en électrons.

Cette oxydation dans la vie moderne est dû

  • à nos appareils électriques, à la soupe électromagnétique dans laquelle nous vivons. (antenne relais, GSM, wi-fi, 4G puis 5G etc.)
  • au fait que nous ne sommes plus en contact de la terre, donneuse d’électrons  (d’où l’importance de marcher pieds nus ou d’être en contact pieds nus avec la terre régulièrement ou avec les cascades ou les vagues de la mer donneuses d’électrons).
  • Aux vaccinations qui sur oxydent

 

Or la vitamine C est un donneur d’électrons, la vitamine C est un puissant anti oxydant. C’est donc notre alliée numéro un contre le vieillissement prématuré.

 

Les vertus de la vitamine C sont tellement nombreuses que nous ne pouvons pas toutes les citer ici dans cette préface, vertus que vous trouverez abondamment illustrées dans ce livre magnifiquement écrit par le docteur Lévy, médecin qui a su se  pencher dans sa carrière médicale sur cette vitamine C, un médecin alerté par les recherches de Linus Pauling.

Linus Pauling est ce double prix Nobel, de chimie en 1954 (sur la structure des protéines) et  en 1962 (Nobel de la Paix). Il s’est intéressé ensuite à la vitamine C et a poursuivi des recherches fondamentales démontrant que cette vitamine C, négligée par les médecins occidentaux, était une véritable panacée, qui permettait de prévenir la plupart des maladies modernes et aussi de les soigner efficacement, notamment les cancers.

 

Quelles sont les véritables vertus de cette vitamine C ? qui permet de prévenir et de soigner la plupart des maladies, à un coût extrêmement modique, ce qui dérange énormément l’industrie pharmaceutique plus communément appelée sous le nom de « Big Pharma » dont les intérêts sont plus liés aux milieu capitalistes et financiers qu’à ceux de votre santé.

 

La vitamine C tout d’abord booste notre système immunitaire et est le principal agent anti infectieux. C’est la raison pour laquelle, des médecins dont je fais partie et qui ont été rassurants dans cette épidémie de Covid ont tous étés « raillés » « ostracisés » traités de « complotistes » par les médias officiels qui cherchaient en collaboration avec les politiques à instaurer la panique et donc la « Coronaro-psychose » pour des intérêts politiques visant à limiter nos libertés avant tout et nous asservir un peu plus à chaque fois. Pour une maladie qui en février 2021 a laissé survivre 99,96 % de la population soit pratiquement 100 % : c’est ce chiffre qu’il faut retenir. 0,04 % seulement des personnes ont succombé au coronavirus, des personnes de plus de 85 ans ou qui y avaient une poly-pathologie.

 

Donc nous avons assisté à une destruction programmée de l’économie des pays ayant obéit à un agenda mondial qui, opportunément utilise ce virus probablement créé artificiellement par l’homme, pour instaurer plus rapidement une société de surveillance numérique et un nouvel esclavagisme, un nouveau « communisme 2.0 » au profit des intérêts d’une hyper classe mondialiste.

 

Soljenitsyne ne s’était pas trompé quand il avait dit en France : « le mur de l’Est passera à l’Ouest ». Nous y sommes en 2021 avec la restriction de nos libertés fondamentales :

  • Liberté de circuler (qui aurait imaginé qu’en 2020 et en 2021 un couvre-feu serait installé à partir de 18 h dans notre douce France alors que les Allemands et leurs bottes ne sont plus à Paris ?).
  • Liberté de commercer : l’interdiction des restaurants, des bars, des musées et salles de spectacle,  théâtre, des salles de sport est une mesure aberrante qui ne répond à aucun objectif médical ni aucun objectif de bon sens et qui empêche tout simplement des pans entiers de l’économie, des pans entiers de la population française de vivre dignement de leur travail et de faire profiter aux Français de leur art et de leur savoir-faire. C’est un grande partie l’âme de la France qui est attaquée en son cœur, quand on pense que des milliers de sous-traitants, des paysans, des vignerons, des maraîchers, des éleveurs, des pêcheurs, vivent de cette économie qui fait de la France un véritable jardin et un « art de vivre à la française » réputé dans le monde entier. Interdire ces activités essentielles à notre bonne santé physique et morale est une trahison, surtout quand on sait qu’elles sont interdites depuis L’apparition de ce Covid, chaque hiver, 2020 et maintenant 2021. Nous devons apprendre à vivre avec ce virus c’est la vitamine C et là pour nous montrer que nous avons ici un puissant allié combattre et traiter cette infection.
    • Liberté de voyager librement : quand on pense que certains osent parler d’un passeport « vert » à propos du passeport vaccinal. On croit rêver car il ne s’agit pas d’une vaccination mais d’une expérimentation génétique à grande échelle avec injection à des milliers de gens « d’ARN messager » contenant le message génétique de ce virus dont on sait qu’il contient des traces du virus du sida : si on voulait assister à la généralisation d’un « micro sida généralisé » et à un affaiblissement de l’immunité chez la population mondiale, on ne ferait pas autrement.
    • Liberté de respirer un air pur, de respirer sans masque. Je n’ai jamais porté le masque sauf dans des cas extrêmes en présence d’un patient fragile ou si je dois apporter des soins à une personne âgées et que je dois m’approcher de son visage. Mais sinon quelle erreur, quelle aberration, d’obliger tous ces gens normaux, sains de porter des masques en pleine rue même en plein été même sur la plage, à respirer un air vicié en CO2, à respirer les matières toxiques de ces masques fabriqués pour la plupart en Chine etc. etc...Un désastre écologique, un désastre humain, un désastre psychique : quelle maltraitance vis à vis des enfants en leur obligeant à porter un masque à l’école toute la journée. Nos sociétés sont sont devenues folles.

Soit nous obéissons aux injonctions mondialistes de la peur généralisée et de la soumission massive avec perte de nos libertés,  soit nous refusons d’obéir, nous désobéissons civilement et pacifiquement comme le disait Gandhi : « La désobéissance civile est un devoir sacré quand l’État est corrompu et hors-la-loi »

L’Etat est corrompu car toutes ces décisions de confinement, de port de masque, de fermeture des restaurants, de vaccination sont prises par un conseil scientifique, que l’on devrait plutôt appeler conseil pharmaceutique tant ses membres sont liés à l’industrie pharmaceutique.

L’État est hors-la-loi car il prend ses décisions sans l’aval du parlement citoyen, par un conseil de défense restreint d’une dizaine de personnes sans lien électif avec la population et le peuple français.

 

Ce livre est une aubaine car il vous donnera les informations nécessaires pour comprendre que nous ne sommes pas démunis face à cette épidémie et surtout que nous nous sommes pas démunis face a toutes les maladies modernes chroniques qui nous assaillent bien plus que ce virus médiatique et artificiel.

 

Faites un petit sondage autour de vous, ce sera très instructif: demandez autour de vous qui a été malade de :

  • infarctus, cancer, dépression, sclérose en plaques, Parkinson, Alzheimer, diabète, hypertension, arthrose, rhumatisme inflammatoire, etc. etc.
  • qui a été réellement malade du Covid ?

Vous verrez que bien plus de gens autour de vous sont atteints de maladies chroniques que de ce fameux Covid. La priorité est de se prémunir de ces maladies chroniques qui sont en pleine explosion et qui sont dues aux trois fléaux de la vie moderne : l’inflammation, l’oxydation et l’acidose.

 

La vitamine C est donc un :

  • un puissant antioxydant
  • un puissant anticancéreux
  • qu’elle booste notre système immunitaire et est un puissant agent anti infectieux anti bactérien et anti viral,
  • qu’elle prévient le vieillissement cardio-vasculaire et cérébral
  • qu’elle redonne du tonus et le moral
  • que c’est une véritable hormone antistress
  • qu’elle permet de mieux dormir
  • qu’elle permet de nous détoxiquer de ces métaux lourds trop présents dans les vaccins (aluminium) et nos dents (mercure)
  • qu’elle diminue toutes les allergies
  • et que surtout elle est sans effet secondaire et sans danger.

 

Mais à des doses qui sont supérieures au seul gramme de comprimé de vitamine C conseillé par la médecine officielle, comprimés de vitamine C qui sont souvent inefficaces car contenant trop de sucre et d’additifs ce qui explique les troubles du sommeil avec ces comprimés trop chargés en sucre quand on les prend avant de dormir. Alors que la vitamine C naturelle en poudre, sans additif ni sucre, permet de mieux dormir mais à des taux supérieur 2g.

Voici pour vous en exclusivité les conseils que je donne à mes patients et qui m’ont permis d’éviter cet hiver et l’hiver précédant les grippe la vitamine C les bronchites, les rhumes, les angines et de mieux soigner leurs maladies chroniques.

 

En préventif une petite cuillère à café rase après le petit déjeuner ou surtout après le dîner, avec un peu d’eau. Cela vous apportera 3 g de vitamine C.

Si vous avez un rhume ou une angine, prenez cette petite cuiller à café rase après chaque repas un café.

Si vous avez une infection plus forte (grippe, covid, infections urinaire), ou une maladie chronique sévère, prenez une cuillère à café pleines soit 6g trois fois par jour soit 18 g de vitamine C par jour.
Au début vous pouvez prendre cette dose toutes les deux heures puis espacer ces doses, comme en homéopathie, en fonction de l’amélioration. On peut tuer dans l’œuf n’importe quelle infection dans les 24-48 heures.

Or quand on sait que la plupart des malades qui sont morts du Covid sont des malades qui ont été abandonnées chez eux (rappelez-vous le message officiel c’est « restez chez vous et prenez du Doliprane »), chez qui on a donc laissé le virus se multiplier, entraînant la cascade inflammatoire à l’origine des embolies pulmonaires et le malade arrivait à l’hôpital cinq à six jours plus tard pour mourir, c’était trop tard.

 

Vous avez à portée de main, un remède économique, efficace et permettant de prévenir et de soigner la plupart des maladies.

 

Dr Pascal TROTTA

Ancien Interne des Hôpitaux de Paris,

Lauréat de la faculté de médecine de Paris.

Radiologue.

Homéopathe, nutritionniste, acupuncteur auriculaire.

Fondateur de l’Institut de Médecine Naturelle de Saint-Sébastien et du laboratoire Nutritional Dr Trotta

www.dr-trotta.fr

Tél 0034 943 060 242